Bercée par l’Océan Atlantique et inondée de lumière, teintée au sud des nuances vertes du marais, la Vendée est une escapade idéale pour les amoureux de nature, d’océan et d’histoire. Suivez notre itinéraire, de Noirmoutier au Marais Poitevin, des Sables-d’Olonne à Pouzauges en passant par le parc du Puy du Fou et ses spectaculaires reconstitutions historiques. À la découverte d’une région attachée à son histoire et à l’authenticité de son terroir.

Sites historiques

De nombreux sites témoignent du glorieux passé de la Vendée. L’histoire a écrit ici un grand nombre de pages importantes de l’histoire de France. Le parc du Puy du Fou a d’ailleurs bâti sa réputation et son succès au travers de reconstitutions historiques grandioses.

De nombreux lieux témoignent de ce passé : le fameux château de Barbe Bleue à Tiffauges où vécut le terrible Gilles de Rais ; le Logis de la Chabotterie à Saint-Sulpice-le-Verdon, haut lieu des guerres vendéennes ; le donjon du Pouzauges, érigé au 12e siècle ; le château d’Apremont, sans oublier Mallièvre, petite cité de caractère où les anciennes maisons de maîtres rénovées évoquent l’âge d’or du tissage artisanal.

Escales balnéaires

Avec sa longue plage de sable fin et ses immeubles plantés face à la mer, la ville des Sables d’Olonne est la cheffe de file d’un littoral où l’on vient en villégiature au bord de l’Atlantique.

Derrière les façades baroques des villas longeant la promenade, se cachent des venelles aux charmes insoupçonnés. Celles qui attirent le plus de curieux sont celles du quartier de l’Ile Penotte. Chauve-souris, pieuvre, chouettes… sont autant de motifs en coquillages qui animent les devantures des maisons. Plus au nord, Saint-Gilles-Croix-de-Vie affiche ses chantiers navals et son port de pêche qui est le premier port sardinier de France. A Saint-Jean-de-Monts, la plage de 8 km invite à la pêche aux palourdes et aux coques.

Marais et bocage

La Vendée affiche de beaux et grands espaces à commencer par ses marais. Breton près de Saint-Jean-de-Monts, Poitevin au sud du département, les promenades en barques sur les canaux du marais, la Venise Verte, sont magiques et pleines de découvertes. Autour de la Roche-sur-Yon, le paysage alterne entre rivières et parcelles agricoles.

La pointe d’Arcay

Cette partie sud de La Faute constitue une presqu’île d’environ 5 km parallèle à la côte. Cette flèche sableuse, toujours en expansion, s’est formée au cours du 18e siècle par l’accumulation de sable déposé par les courants. Elle est en grande partie couverte par une forêt de pins maritimes plantés dans la seconde moitié du 19e siècle. Seule la partie nord de la forêt est accessible au public. Au sud, elle sert de refuge à de nombreux oiseaux migrateurs. A l’extrémité de la pointe d’Arcay, la faune comme la flore sont riches mais fragiles. Aussi, des visites guidées sont organisées pour découvrir cette magnifique réserve naturelle qui abrite aigrettes, pluviers argentés et tadornes…

Magie des îles

Terre maritime, la Vendée est aussi très réputée pour ses îles. Avec ses plages, dunes, falaises et criques, la sauvage île d’Yeu vit au rythme des bateaux de pêche qui accostent à Port-Joinville. Avant de quitter l’île, ne pas oublier de faire la balade côtière qui mène de la pointe du Châtelet au port de La Meule.

Pour rejoindre l’île de Noirmoutier en évitant le pont qui la relie au continent et rallier sous-bois et marais salants de l’île, emprunter le passage du Gois, chaussée longue de 4 km découverte à marée basse. Sentiers pédestres, pins maritimes, plages de sable fin, pistes cyclables, observation des oiseaux dans la réserve naturelle du Polder de Sébastopol, tout invite ici à prendre le temps de respirer et de contempler la nature.

Pour compléter cet article : www.vendee-tourisme.comwww.parc-marais-poitevin.fr

Abonnement newsletter

Abonnement newsletter

Recevez nos derniers articles directement dans votre boîte email.

Vous avez bien été ajouté dans notre liste. Veuillez vérifier votre boîte email pour confirmer votre inscription.