Pour être en bonne santé, atténuer la sensation de fatigue et améliorer sa vitalité, voici quelques méthodes pour se dynamiser en douceur. Ainsi effectués pendant une vingtaine de minutes, les exercices de gymnastique douce permettent de garder une dynamique corporelle. Il est recommandé de suivre la  maxime “bouger c’est la santé” pour conserver la forme plus longtemps. Mais avec un minimum de difficultés ! Ces méthodes ne demandent pas d’efforts inconsidérés et produiront leurs effets sans tarder.

Gymnastique posturale 

La gymnastique posturale vise à modeler le corps en améliorant son potentiel articulaire tout en prévenant les problèmes de colonne vertébrale. C’est une méthode qui se rapproche du stretching, augmenté d’un travail sur la posture. Sa pratique consiste à réutiliser les muscles dits oubliés. Il s’agit des muscles qui nous portent et non ceux qui servent à produire des efforts soutenus. De cette manière, on rétablit la chaîne musculaire en effectuant des efforts mesurés qui font travailler l’intégralité des muscles. Cette technique de gymnastique douce vise surtout à préserver les articulations et la colonne vertébrale. Faisant appel aux techniques de respiration, la gymnastique posturale permet de prendre conscience de son corps et de retrouver, tout en douceur, forme et dynamisme.

Gymnastique aquatique 

Plébiscitée, notamment par les personnes souffrant de problèmes mécaniques – aux articulations ou aux vertèbres – cette discipline permet, en utilisant la résistance de l’eau, de se muscler presque sans s’en rendre compte ! Dans l’eau, on évite les coups, les chutes, les mouvements brusques… Ainsi immergé, le corps ne pèse plus qu’un tiers de son poids réel. Pourtant la résistance dans l’eau accentue le travail des muscles. Les tissus musculaires sont donc drainés en profondeur et la silhouette gagne en tonicité. Par ailleurs, l’eau active la circulation sanguine et les exercices sont particulièrement recommandés aux personnes sujettes au phénomène de jambes lourdes. Dans l’eau, les mouvements sont plus aisés et toutes les parties du corps travaillent parfaitement.

Taï-chi-chuan

Mouvements continus et circulaires exécutés avec lenteur et précision. Etirements et temps de méditation. Ce sont les aspects principaux de cette discipline. Le cours est un moment de détente, de calme et de retour vers soi. La pratique de cette discipline aide à améliorer la souplesse et à maintenir une bonne santé physique, mentale et spirituelle. La participation régulière aux exercices de taï-chi-chuan contribue à l’équilibre des fonctions respiratoires et circulatoires.

Yoga

Par le contrôle de la respiration, le yoga conduit à la maîtrise du corps et de l’énergie. Cette discipline procure une sensation de bien-être immédiat. A plus long terme, une pratique régulière permet une amélioration globale de la forme tant sur le plan physique – souplesse et posture – que mental – concentration et mémoire – et émotionnel – gestion du stress et confiance en soi.

Body balance

Cette technique complète, qui mélange stretching et relaxation, est fortement influencée par le yoga, le taï-chi-chuan et la méthode Pilates, version fitness. Les séances sont chorégraphiées sur des musiques plus ou moins toniques. C’est un programme efficace pour améliorer la tonicité, réduire le stress et vaincre les douleurs musculaires. C’est une technique idéale pour celles qui préfèrent le bien-être à la performance.

La gymnastique douce, sans choc ni impact, est particulièrement adaptée aux personnes peu sportives, en petite forme, stressées ou d’un certain âge. Toutes les techniques de gymnastique douce poursuivent un même objectif, celui de pouvoir faire retrouver à la fois dynamisme, forme et souplesse.

Laura Delacour