Avec le printemps, les beaux jours reviennent, accompagnés de l’envie de se mettre en forme après l’hiver… La gymnastique douce est une excellente pratique pour obtenir une bonne condition physique et parvenir à une grande relaxation. C’est un sport englobant plusieurs disciplines dont voici quelques exemples.

Le stretching

Praticable par tous et à tous les âges, le stretching est une gymnastique d’étirements consistant à réaliser des mouvements lents, simples, qui sollicitent l’ensemble des groupes musculaires afin d’allonger la musculature. Ces mouvements apportent apaisement, plaisir et épanouissement. Sans jamais forcer sur les muscles, la pratique régulière de cette activité améliore la souplesse du corps, aide à diminuer la tension artérielle en favorisant la circulation et aide à se détendre en réduisant le stress physique.

Le boby balance

© ThinkstockPhotos

© ThinkstockPhotos

D’origine néo-zélandaise, le bodybalance associe le stretching et la relaxation. Se mêlent également les influences du yoga, du taï-chi et de la sophrologie. Cette pratique convient aux personnes désirant améliorer leur tonicité et soulager leur stress. Elle peut être pratiquée par les personnes atteintes de douleurs musculaires et articulaires.

Des étirements et des postures, associés à des ambiances musicales appropriées, aident le corps à atteindre équilibre et harmonie.

La méhode Feldenkrais

Développée en 1943 par Moshe Feldenkrais, cette méthode est basée sur l’exploration de mouvements faciles mais inhabituels exécutés sans efforts. Cette méthode apprend à se mouvoir plus efficacement afin de retrouver des mouvements fluides. La pratique permet d’éviter les tensions et de découvrir ou redécouvrir la mobilité de son dos et de ses articulations. Lors des cours, les mouvements doux, non mécaniques, sont explorés pour éviter douleurs, contractures et efforts superflus. Ces mouvements permettent de retrouver une véritable aisance corporelle. Le pratiquant apprend progressivement à mieux organiser le corps dans son ensemble et à mieux s’orienter dans l’espace. Pas d’efforts et de la lenteur sont les règles de cette méthode permettant d’atteindre un réel bien-être.

Les bienfaits de la gymnastique douce

Sans choc ni impact, les gymnastiques douces conviennent aux sportifs aguerris mais sont particulièrement adaptées aux personnes non sportives, stressées ou d’un certain âge. Toutes les techniques de gymnastique douce ont le même objectif : retrouver un dynamisme du corps, entretenir sa forme, sa silhouette, sa souplesse et sa posture. Ces gymnastiques douces, sans brusquerie, permettent de retrouver des sensations sportives et d’entretenir le corps.