Le Chili cultive l’art de surprendre le voyageur. Long de 4300 km, entre la cordillère des Andes et l’océan Pacifique, le Chili multiplie les panoramas à la beauté saisissante.

Explorer les vignobles autour de Santiago, arpenter les collines de Valparaiso, suivre les pas et la pensée de Pablo Neruda dans sa maison d’Isla Negra, visiter l’observatoire astronomique del Pangue, s’émerveiller de la pureté du ciel et de l’intensité de la voie lactée, découvrir au petit matin, à 4300 mètres d’altitude, le spectacle des geysers du Tatio, déambuler dans la ville fantôme de Humberstone, parcourir le parc national Torres del Paine ou naviguer dans le détroit de Magellan… Tout est possible au Chili !

Santiago

Le voyage au pays aux mille visages commence à Santiago. Nichée au pied de la cordillère des Andes, la ville de Santiago est un harmonieux mélange entre modernité et tradition. Cette mégalopole a de nombreux atouts. Musées, quartiers bohèmes, grandes artères et parcs. En déambulant à travers la ville, le visiteur découvre les petits barrios  – quartiers – pleins de charme. Parmi eux, Lastarria avec ses galeries d’art et ses restaurants ou Bellavista, dont la vie nocturne est recherchée et la visite de la maison de l’écrivain Pablo Neruda appréciée. Pour admirer un magnifique panorama sur Santiago, prendre de la hauteur avec l’ascension du Cerro San Cristobal, colline culminant à 860 mètres d’altitude.

Valparaiso

À 115 km à l’ouest de Santiago, Valparaiso, inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco, constituée d’une grande baie pittoresque bordée d’un amphithéâtre de collines abruptes, est l’une des villes les plus séduisantes du pays. Le charme de Valparaiso réside dans ses vieux funiculaires bringuebalants partant à l’assaut des collines et dans ses maisons dessinant de véritables arcs-en-ciel de couleurs. Bordant la baie, les 45 collines – cerros – représentent un labyrinthe à parcourir à pied au fil des escaliers, passages et ruelles pentues. C’est à Valparaiso que Pablo Neruda écrivit un grand nombre de ses textes, dans sa maison La Sebastiana, qu’il ne faut pas hésiter à visiter.

Nature

De la Patagonie au désert d’Atacama, de la côte pacifique déchiquetée aux sommets culminant à 5000 mètres, les paysages du Chili proposent toutes les couleurs. Le nord invite à une étonnante traversée du désert d’Atacama – le plus aride au monde – pour atteindre des sommets embrumés et enneigés – parc de Lauca, réserve Las Vicunas – aux plages d’Arica ou d’Iquique, pour s’adonner à la détente et à la baignade.

San Pedro de Atacama : à une centaine de kilomètres au sud-est de Calama, lové au cœur d’une oasis perdue en plein désert d’Atacama, San Pedro est un splendide village de briques d’adobe – de terre et de paille cuites au soleil – perché à 2440 mètres d’altitude. San Pedro est le point de départ idéal pour d’inoubliables excursions dans l’immensité du désert et sur l’Altiplano.

Région des Lacs : la région regorge de superbes randonnées à parcourir dans des paysages sauvages de forêts, lacs et volcans.

Sud de la Patagonie : considéré comme l’un des plus beaux lieux de la planète, dont l’icône est le parc national Torres Del Paine, le sud de la Patagonie est un endroit où la nature offre un sublime spectacle de contrastes. Nature intacte – montagnes, fjords, glaciers et steppes – l’environnement est extraordinaire. Chaînes de montagnes et volcans culminant à plus de 6000 mètres d’altitude sont en contraste avec les immenses et blancs déserts de sel formés par les eaux souterraines. Au milieu des paysages, le visiteur découvre quelques villes et villages dont les traces d’histoire tout comme le style de vie du peuple gardien de troupeaux sont toujours présents.

Mystérieuse Île de Pâques

Patrimoine culturel de l’humanité de l’Unesco, l’île de Pâques est sans doute l’endroit le plus mystérieux de la planète mais également le plus isolé. Les côtes du Chili, pays auquel cette île appartient, sont à 3760 km, tandis que l’île habitée la plus proche se trouve à 2000 km. Les moais, ces gigantesques statues monolithiques de pierre volcanique, contribuent à la fascination qu’éprouve le voyageur en arrivant sur Rapa Nui – nom polynésien de l’île. On trouve sur l’Île de Pâques le bouleversant témoignage d’une civilisation disparue, un livre archéologique à ciel ouvert difficilement déchiffrable. Un lieu à part que ses habitants surnomment Te Pito o Te Henua – le nombril du monde.

Pays surprenant par ses contrastes du nord au sud, le Chili regorge de trésors naturels et culturels offrant une diversité spectaculaire. Des majestueux glaciers de Patagonie jusqu’aux maisons colorées de Valparaiso, ce grand pays permet au voyageur de découvrir une grande variété de paysages et de cultures locales.