Théâtre

L’extraordinaire épopée d’un artiste aux mille facettes, incarnée avec finesse et brio par l’étonnant Maxime d’Aboville.

Une canne, un chapeau melon, un costume usé noir et blanc… L’auteur et metteur en scène Daniel Colas retrace avec beaucoup de finesse et de justesse l’extraordinaire épopée de l’homme sans doute le plus populaire du XXe siècle : Charles Spencer Chaplin. Une vingtaine de tableaux judicieusement pensés et impeccablement maîtrisés nous font plonger dans les coulisses de sa vie publique et privée. Derrière l’artiste, on découvre l’homme ; derrière le citoyen du monde, l’exilé ; derrière la gloire mondiale, la misère des rues de Londres. Tour à tour drôle ou grave, Maxime d’Aboville est étincelant de justesse et de charme dans le rôle-titre. Le reste de la troupe est au diapason. Une élégante réflexion sur la liberté individuelle, sur l’humanisme et la tolérance, et sur les paradoxes du génie.

Réservations Odyssud Blagnac 12 et 13 mai à 20h30

contenu annonceur