Bains thermaux réputés dans le monde entier et architecture grandiose, la majestueuse du Danube mérite une escapade.

La « perle du Danube », en partie classée au Patrimoine de l’Unesco, révèle ses trésors, le long des rives majestueuses du Danube. Historiquement séparée en deux entités bien distinctes, avec les collines verdoyantes de Buda à l’ouest et la ville austro-hongroise de Pest sur l’autre rive du Danube, la capitale hongroise affiche une physionomie contrastée, qui fait incontestablement partie de son charme. Elisabeth d’Autriche, la belle Sissi, aimait Budapest et y séjournait régulièrement. C’est d’ailleurs dans cette ville, en l’église Matthias, qu’en 1867, elle et François-Joseph ont été couronnés souverains de Hongrie.

Riche patrimoine architectural

Buda à l’ouest du Danube, inclut Óbuda au nord. A Buda on distingue le quartier du château, partie la plus ancienne de la ville contenant certains des sites les plus célèbres de Budapest tels que le Bastion des pêcheurs, le Labyrinthe et l’église Matthias.
A Pest les quartiers situés à l’intérieur de Nagykörút (grand boulevard) sont considérés comme incontournables. Les quartiers Belváros et Lipótváros comprennent un certain nombre de sites majeurs – parlement, ministères, palais et édifices construits à la fin du XIXe siècle et au début du XXe – mais également de belles places et de nombreux cafés. Le quartier Újlipótváros, construit entre les années 1910 et 1930, est considéré comme l’un des plus beaux quartiers de Budapest, avec une atmosphère détendue et accueillante, de nombreux restaurants, cafés et petites boutiques.

Ici, les noms des quartiers sont souvent liés à des membres de la Maison de Habsbourg ou à des noms de villages et de villes qui furent intégrés à Budapest. Belváros, Lipótváros, Terézváros, Erzsébetváros, Józsefváros et Ferencváros sont les anciens quartiers compris entre le Danube et le grand boulevard circulaire.
Ne pas manquer une balade sur Andrássy út, longue avenue arborée, classée au patrimoine mondial de l’Unesco pour son patrimoine architectural. Sur Andrássy út, les façades néo-baroques côtoient les immeubles néo-renaissance ou néo-byzantins.

Escapades gourmandes

Budapest compte quelques-uns des meilleurs cafés-pâtisseries d’Europe.

La pâtisserie Gerbeaud est la plus célèbre de Hongrie. Elle fut fondée en 1858 par Henrik Kugler ; ses pâtisseries et gâteaux sont devenus célèbres dans tout le pays.

Vörösmarty tér 7-8 – www.gerbeaud.hu

Le Central Café était le lieu de rendez-vous des artistes, poètes et écrivains du siècle passé. À l’époque communiste, le local est resté fermé, mais à la fin du régime, en 1989, il fut rouvert au public et demeure un lieu très prisé des Hongrois.

Károlyi Mihály utca 9 – www.centralkavehaz.hu

Depuis 1898, Művész est le café littéraire de Budapest. En face de l’opéra, un lieu pittoresque au charme préservé où déguster des gâteaux et boire un café. Les cappucinos et chocolats chauds sont un délice.

Andrássy út 29 – muveszkavehaz.hu

Quelques pâtisseries hongroises

Les pâtisseries hongroises ont une solide réputation liée en partie à l’influence de la pâtisserie autrichienne.

Retès (l’équivalent du strudel autrichien), un millefeuille feuilleté sucré au fromage blanc, aux pommes, aux framboises, aux cerises, aux noix ou au pavot. Une version salée existe aux choux.

Gundel palacsinta, une crêpe fourrée au chocolat avec des noisettes, des raisins secs et des écorces d’orange confites.

Gâteau Dobos est un gâteau au chocolat avec des couches alternées de tarte et de crème.

Turospalacsinta, crèpe au fromage blanc et aux raisins.

Somloi galuska, copieux gâteau à la crème vanille, au chocolat et à la purée de marrons

Parfétorta, gâteau de glace au goût varié.

Bains thermaux 

A Budapest la tradition des bains thermaux est conservée. L’un des plus agréables et des moins touristiques est le Kiraly. Ces bains sont situés dans le quartier de Buda. Construits en 1565, ils utilisent l’eau acheminée à travers un aqueduc en mélèze. On y entre par une petite porte, on monte les escaliers, traverse un labyrinthe de cabines et salles de massage pour rejoindre quelques escaliers pour arriver dans la grande coupole. Il s’agit des thermes les plus pittoresques de Budapest. Une expérience inoubliable !

www.kiralyfurdo.hu

Quand partir

Printemps et automne sont les saisons les plus agréables pour visiter Budapest. Il y fait doux, les sites n’atteignent pas des pics de fréquentation, et les couleurs des parcs sont splendides. Fin mars, les Budapestois fêtent l’arrivée des beaux jours avec le plus grand rendez-vous culturel de l’année : le festival de printemps. Concerts, ballets, danses folkloriques, théâtre, opéras et opérettes inondent la capitale pendant plus de deux semaines.
L’été est chaud et humide. C’est la saison des événements festifs. Le samedi soir, les sparties (contraction de spa et party) investissent les bains pour des nuits survoltées. L’hiver est très froid, et les journées sont courtes. Vous apprécierez d’autant plus le bain dans les sources chaudes, ou la pause goûter dans les magnifiques cafés

Budapest offre aux voyageurs une atmosphère unique influencée par l’architecture d’inspiration à la fois viennoise et parisienne. Les Hongrois sont fiers de leur capitale et de sa contribution à la culture européenne, notamment dans les domaines de la musique et des sciences.

Budapest pratique

Une hotline donne, 24h/24, des infos sur tout le pays : 438-80-80
www.budapestinfo.hu/fr/
La Budapest Card est vendue à l’aéroport, dans les principales stations de métro, dans quelques kiosques disséminés aux abords des principaux sites touristiques et dans certains hôtels. Cette carte donne un accès gratuit aux transports urbains, 10 musées, aux bains Lukács et propose des réductions pour 60 musées et attractions, bains, restos et théâtre.

Office de Tourisme de Hongrie
140, avenue Victor Hugo – 75116 Paris
Tél : 01 53 70 67 17