En plein été, en cas de sécheresse prolongée, l’utilisation de l’eau pour l’arrosage des jardins et balcons est règlementée, parfois interdite. L’eau est précieuse et diverses solutions existent afin de réaliser un arrosage malin et responsable du gazon, du potager et des plantes d’ornement.

En France, nous consommons plus de 130 litres d’eau par jour et par personne. Cet excès de consommation entraîne un manque important d’eau dans les nappes phréatiques et génère par conséquent un appauvrissement des réserves d’eau potable. Pour ces raisons, il est important de changer certaines habitudes et d’acquérir de meilleurs réflexes en matière d’arrosage. Un arrosage excessif ou mal réparti n’est guère bénéfique aux végétaux et, de surcroît, ne participe pas à la préservation des ressources naturelles.

Biner, arroser, pailler !

Choyer les plantes et les fleurs du jardin est une occupation qui réclame beaucoup d’attention. Les plantes ont besoin de soleil et d’eau, cependant la quantité d’eau nécessaire à chaque plante ne se dose pas de la même façon. Dans les régions du sud de la France, pour obtenir un jardin arboré et fleuri, rien de tel que la plantation de végétaux peu exigeants en eau, de type graminées, sauges ou immortelles. Une telle sélection de plantes permettra une réelle économie d’eau.

Pour limiter les arrosages, il faut penser à biner régulièrement autour des plantes. Le binage permet d’aérer la terre et de drainer l’eau directement vers les racines lors de l’arrosage.

© ThinkstockPhotos

© ThinkstockPhotos

Été comme hiver, il est préférable de pailler les sols avec de la paille, des écorces ou du compost au pied des arbres et des plantes. Cette opération permet d’économiser près de la moitié de la quantité d’eau nécessaire à l’arrosage car la couverture ainsi réalisée limite les déperditions d’eau par évaporation.

Astuces d’arrosage

L’eau et le soleil ne font pas forcement bon ménage. Arroser les plantes en pleine journée, au soleil, risque de brûler les feuilles. Soleil et chaleur favorisent l’évaporation, engendrant une perte d’eau inutile. Il est donc préférable d’arroser le jardin le matin ou le soir, à la fraîche !

Enfin, pour bien juger de la quantité d’eau nécessaire aux plantes, voici une petite astuce : il suffit de couper une bouteille en plastique en deux, d’enfoncer le goulot dans la terre au pied de la plante et de verser de l’eau dans cette entonnoir artisanal. La plante puisera d’elle même l’eau dont elle a besoin et l’hydratation se fera ainsi en douceur et en profondeur.

L’arrosage est nécessaire pendant la période estivale mais l’eau est une ressource qui doit être préservée. Il convient donc d’adopter la méthode la plus appropriée afin de rendre l’arrosage économique et efficace.

Une idée écologique 

Prévoir dans son jardin un bac de récupération d’eau de pluie. De cette façon, à chaque averse, le réservoir se remplit ; il est ainsi possible d’arroser les végétaux extérieurs et également les plantes ornementales d’intérieur.

Arrosage automatique

Le secret d’un beau jardin réside dans son arrosage. Pour un bon développement de l’espace vert et pour son entretien en toute simplicité, rien de tel que l’arrosage automatique. Il se charge d’arroser plantes, arbres, potager et gazon en optimisant l’apport en eau nécessaire. Ces arrosages automatiques, en systèmes par goutte-à-goutte ou à aspersion, bien placés aux endroits stratégiques du jardin, permettent une irrigation adéquate et une économie d’eau non négligeable.