Thermalisme et santé

Plusieurs fois millénaire, cette médecine naturelle préventive et curative, est restée fidèle à son principe ancestral : traiter en utilisant les eaux minérales souterraines naturelles. Pour préserver au mieux son capital santé et accroître son bien-être, rien de tel qu’une cure dans un établissement thermal.

Douleurs articulaires et mal de dos

Rhumatisme, arthrose et sciatique, douleurs lombaires ou cervicales, le thermalisme a fait ses preuves pour soulager tous ces maux et aider à reprendre en douceur possession de son corps.Un tiers des Français souffre des articulations et plus de 60% des curistes viennent pour des problèmes d’ordre rhumatologique. Les premières manifestations arthrosiques et certains rhumatismes peuvent être freinés lorsqu’ils sont pris en charges précocement.

Les soins utilisés pour l’arthrose sont avant tout des bains chauds, des bains de vapeur, des massages, des applications de boue et des douches au jet. La combinaison de l’eau thermale et de la chaleur procure un effet apaisant.
Les produits thermaux (combinaison eaux-boues), les soins en piscine ou en baignoire et les massages peuvent soulager ces pathologies. Les exercices en piscine apaisent les douleurs caractéristiques de l’arthrose et de la fibromyalgie, les problèmes articulaires, les varices… Outre le fait d’apaiser le patient, la cure a pour objectif d’apprendre les gestes du quotidien qui soulagent.

Retrouver la forme

Le thermalisme c’est également prendre soin de soi, de son bien être, dans un environnement approprié au repos et à la détente. Les nouveaux forfaits de remise en forme rendent accessibles les bienfaits et les vertus de l’eau thermale au plus grand nombre. Ces cures proposent généralement 4 à 5 soins par jour, planifiés de façon à sauvegarder du temps libre pour se faire dorloter dans un espace de soins esthétiques et de massages à base de produits naturels et d’huiles essentielles. Dans la journée, de nombreuses activités sportives sont proposées afin de profiter de l’environnement.

Minceur et nutrition

Pour mincir durablement, il est important d’allier nutrition et activité physique. En cure, des spécialistes aident à reprendre le sport en douceur et les experts en nutrition prodiguent des conseils adaptés. Sont également dispensés des soins corporels : modelage de la silhouette par pressothérapie, pulvérisation d’algues ou cryothermie. Parallèlement, activités aqua-minceur, drainages lymphatiques, applications de boues auto-chauffantes et massages peuvent être proposés.

Cures anti-tabac

Depuis quelques années, les cures anti-tabac connaissent un regain d’intérêt. Elles consistent à établir un programme de sevrage personnalisé en collaboration avec des médecins spécialisés. L’objectif est d’aider les curistes à rompre avec certaines habitudes et apprendre une nouvelle hygiène de vie sans tabac. En parallèle, des soins spécifiques peuvent être proposés comme l’acupuncture, la sophrologie ou l’hydrothérapie dans un cadre de détente et de bien être.

Prévention et qualité de vie

Prévention, amélioration des symptômes dans la durée, meilleur hygiène et qualité de vie, sont les facteurs à prendre en compte pour juger du bien-fondé médical et économique de la médecine thermale. La dimension de bien-être permet aux curistes de mieux suivre leur traitement mais également de s’inscrire dans une démarche plus globale d’éducation à la santé. Le thermalisme a déjà démontré ses capacités d’innovation pour éviter rechutes et complications.

Les prises en charge

Pour qu’une cure soit efficace, adaptée aux besoins et également prise en charge par l’assurance maladie, la consultation auprès du médecin traitant est nécessaire. Ce dernier orientera vers la station thermale appropriée au traitement de la pathologie. Il remplira le formulaire de demande de prise en charge administrative, certifiant l’existence de la maladie et précisera l’orientation thérapeutique de la cure. Ce formulaire complété est à envoyer à la caisse d’affiliation. Si la caisse accepte la demande, un accord de prise en charge sera adressé comprenant éventuellement les frais de voyages et les frais de séjour sous certaines conditions de ressources. En cas de refus, un recours gracieux peut être présenté à la caisse d’assurance maladie.

Source : www.medecinethermale.fr

2017-06-30T18:48:39+00:00 30 juin 2016|Catégories : Santé, Santé & Forme|

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la newsletter :

Recevez les derniers articles de Elance Mag directement dans votre boîte e-mail.

Vous avez bien été ajouté à la liste des abonnés.

Recevez nos derniers articles directement dans votre boîte email :

Recevez nos derniers articles directement dans votre boîte email :

✔️ SANTÉ & FORME : conseils bien-être, beauté, idées sport et repas sains

✔️ ENVIES : voyages, idées saveurs, spectacles, tendances automobile et nouvelles technologies

✔️ ART DE VIVRE & MAISON : astuces pour aménager et décorer votre maison, idées jardin

Vous avez bien été ajouté(e) à la liste d'abonnés.